Carnet de voyage : Dublin et la St Patrick

The Temple BarDublin, longtemps marquée par la pauvreté, a retrouvé son dynamisme à partir de 1990 lorsque la Communauté européenne donne un coup de pouce à l’Irlande en investissant et délocalisant de grosses entreprises. Depuis 2010, la crise ébranle sa stabilité économique mais Dublin reste une ville touristique. Le temps d’un weekend, l’incontournable quartier branché de Temple Bar, en centre ville, rénové dans les années 80, est un lieu multiculturel haut en couleurs à l’ambiance festive et conviviale.

James Joyce bridge, DublinPour enjamber la rivière Liffey, le majestueux James Joyce Bridge, inauguré en 2003, en référence au célèbre écrivain national, est le point de départ pour suivre Bloom, le héros de Ulysse, à travers la ville. Les musiciens locaux s’y relaient nuit et jour dans la plus pure tradition.

Sur Jarvis Street, le National Leprechaun* Museum, ouvert en 2010, plonge le visiteur dans un univers disproportionné avec des meubles gigantesques, et le « miniaturise » pour devenir une des plus célèbres créatures des contes irlandais depuis le VIIIème  siècle. Commence alors une chasse au trésor afin de retrouver le chaudron plein d’or caché par le farfadet au pied d’un arc en ciel.

De janvier à juin 2013, l’Irlande prend la présidence du Conseil de l’UE. Le but de cette présidence tournante est de favoriser l’implication dans les affaires européennes des dirigeants et de l’opinion publique du pays concerné et de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union. Chaque pays membre du groupe assure à tour de rôle, pour une période de 6 mois, la présidence de toutes les formations du Conseil, à l’exception du Conseil des Affaires étrangères présidé par la haute représentante (anglaise) Catherine Ashton. Les autres membres du groupe assistent la présidence dans ses responsabilités sur la base d’un programme commun (d’après l’article 16 paragraphe 9 du Traité sur l’UE). L’Etat en charge élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques.

Chicago river dyed for the St PatrickLa fête nationale irlandaise de la St Patrick, le 17 mars, a des adeptes dans le monde entier. Des parades s’organisent dans les rues, musique en tête, les gens s’habillent en vert, couleur de l’Irlande, avec un trèfle à la boutonnière, la bière coule à flot. Le pub irlandais est probablement l’institution la plus exportée sur tous les continents. La manifestation la plus spectaculaire est sans doute à Chicago où depuis plus de 40 ans la municipalité colore la rivière Chicago en vert ! Cette année la rivière changera de couleur le 16 mars à partir de 10h. Rassurez vous, le colorant utilisé est parfaitement inoffensif (fluorescéine).  Pour plus de renseignements sur cette manifestation, cliquez ici
Sláinte !

* Personnage né des légendes irlandaises, le leprechaun fait partie des icônes du folklore irlandais, que l’on retrouve essentiellement à l’occasion de la Saint Patrick. Nombreuses sont les légendes et histoires le concernant. Ce petit bonhomme malicieux qui cache jalousement son chaudron d’or suscite toujours l’intérêt des petits et grands… Voilà pourquoi nous vous proposons un petit récapitulatif pour vous remettre à la page sur cette créature aussi insignifiante que fascinante…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.