Les grandes figures européennes

« J’ai grandi en Europe, là d’où vient l’Histoire » Cette phrase d’Eddie Izzard, acteur et humoriste anglais (à voir ici sur Youtube) qui se dit  « britannico-européen » et dont l’art consiste à transcender les barrières nationales avec son humour, résume à sa façon la notion de citoyenneté européenne. Comment est-on arrivé à ce concept ? Chacun sait que l’Union européenne a germé à partir de la réconciliation franco-allemande. Cette nouvelle série d’articles vous propose d’évoquer le rôle joué par quelques grands hommes, d’abord dans la construction de l’Europe, puis dans son élargissement, sa consolidation et sa vie au quotidien.

I – LES BÂTISSEURS

Appelés les « Pères fondateurs de l’Europe », ces hommes, plutôt démocrates et âgés, ont connu les 2 guerres mondiales et sont des « frontaliers » en contact avec plusieurs cultures européennes. En 1950 ils ont lancé le processus d’union avec la création de la CECA (communauté européenne du charbon et de l’acier), puis en 1957 la CEE (communauté économique européenne).

  1. Konrad ADENAUER (1876-1967) est président du Conseil d’Etat de Prusse de 1921 à 1933. Membre du comité directeur de son parti le Zentrum, il tente d’enrayer la montée du nazisme, mais est chassé de sa mairie de Cologne à l’arrivée d’Hitler. Après la guerre il redevient maire de Cologne et participe à la création du nouveau parti CDU. Il est le 1er chancelier de la République fédérale d’Allemagne de 1949 à 1963. Il voit dans l’unité européenne un moyen de relever son pays et dans l’entente avec la France la clé de la paix en Europe. Il signe le Traité de l’Elysée en 1963.

  2. Jean MONNET (1888-1979) est considéré comme l’inspirateur de la construction européenne. Négociant en cognac, il parcourt les pays anglo-saxons. Nommé secrétaire adjoint de la Société des Nations (ancêtre de l’ONU) en 1919, il est Commissaire général au Plan en France de 1947 à 1952, chargé par le général de Gaulle d’élaborer la reconstruction du pays. Il conçoit le projet de la CECA et devient le 1er président de sa Haute Autorité de 1952 à 1955. Inspirateur du Traité de Rome, il fonde un Comité d’action pour les Etats-Unis d’Europe, qu’il dirige jusqu’à sa dissolution.

  3. Robert SCHUMAN (1886-1963) est né au Luxembourg dans une famille lorraine. Il siège à l’Assemblée française comme député de la Moselle jusqu’en juillet 1940. Prisonnier, puis évadé, il gagne la zone libre et à la Libération devient membre du MRP (mouvement républicain populaire). Il est chef du gouvernement en 1947 et ministre des Affaires étrangères de 1948 à 1952. Il défend politiquement le plan de Jean Monnet sur la CECA, signe le Traité de Paris en 1951, et celui de la CED (communauté européenne de défense) qui ne sera pas ratifié en 1954. De 1958 à 1960 il préside l’Assemblée des Communautés européennes qui deviendra le Parlement européen, représentant les citoyens des états membres.

  4. Paul Henri SPAAK (1899-1972) né à Bruxelles où il entre au barreau en 1921, devient député socialiste en 1932 et 1er ministre de 1938 à 1939. Pendant la guerre, il est membre du gouvernement belge en exil à Londres, où il travaille avec les représentants des gouvernements du Luxembourg et des Pays-Bas également en exil, sur le projet d’union douanière à l’origine du Bénélux. Après-guerre il devient ministre des Affaires étrangères, président du Conseil de l’OECE et de l’Assemblée parlementaire de la CECA. Enfin il est secrétaire général de l’OTAN entre 1957 et 1961. Il a toujours défendu l’idée d’une Europe supranationale.

  5. Alcide de GASPERI (1881-1954) est né dans le Trentin sous la domination de l’Empire austro-hongrois. Après la 1ère guerre mondiale et le rattachement de Trente à l’Italie, il devient député du Parti populaire italien. Opposant à Mussolini, il est emprisonné. Pendant la 2ème guerre mondiale, il se refugie au Vatican et après 1945 s’impose comme leader de la démocratie chrétienne italienne. Il fait adhérer son pays à la CECA, avec la ferme volonté de redonner à l’Italie une influence internationale et s’investit dans la construction européenne.

D. Redstone

A suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.